Je suis avocate depuis 2007. Dans mon activité professionnelle, je m’occupe surtout des affaires familiales, en particulier : le divorce, le partage du bien commun des anciens conjoints, la pension alimentaire, l’établissement des contacts, le lieu de résidence de l’enfant, la limitation ou la privation de l’autorité parentale, les enlèvements parentaux, l’adoption, les actions en désaveu ou en reconnaissance de paternité. Je représente également mes clients dans les procédures judiciaires des affaires civiles, successorales et pénales. Je collabore en permanence avec les cabinets de notaires, avec les experts et les médiateurs.

Je tente d’aider mes clients à résoudre les questions judiciaires qu’ils doivent affronter au quotidien. Mon expérience m’a permis de constater que, parfois, même l’aide infime d’un mandataire permet d’établir une démarche appropriée et de clôturer une affaire plus vite. Pour moi, chaque affaire est différente et elle exige une approche individuelle et, pour cette raison, le fait de faire connaissance avec mes clients et leurs problèmes est pour moi une question majeure.

Dans toutes les actions que je suis, j’attache une grande importance aux négociations à l’amiable puisque je sais que, parfois, la conciliation permet d’accomplir bien plus qu’un jugement gagné après une longue procédure judiciaire. Cela est très significatif pour les affaires de divorce et pour les affaires familiales dans lesquelles les conflits entre les parents se projettent spontanément sur les relations avec leurs enfants.